Une fiscalité morale
Illustration, billet citoyen une fiscalité morale

Une fiscalité morale

« L’impôt ne doit être prélevé que sur les riches ; vous ne pouvez pas demander au pauvre une partie du pain qu’il gagne, et du lait que les mamelles de sa femme donnent à ses enfants. Ce n’est pas sur le pauvre, sur le manœuvre, qu’il faut imposer une taxe ; il faut, en le faisant travailler, lui faire espérer d’être un jour assez heureux pour payer des impôts. »

         Voltaire, les dialogues et les entretiens philosophiques.

Pistes de réflexion :

  • Réintroduire l’impôt sur la fortune : la suppression de l’ISF crée trop peu d’investissement dans l’économie réelle par rapport au coût de la mesure. L’investissement en actions est majoritairement porté sur des actions déjà en circulation sur le marché obligataire. La bourse contribue en moyenne pour 3,8 % au financement de l’investissement. Delà une création de valeur réelle dérisoire en comparaison des espoirs formulés par la suppression de l’impôt sur la fortune.
  • Réintroduire la CSG (Contribution Sociale Généralisée) : Supprimer les cotisations sociales c’est appauvrir le service public et affaiblir le revenu indirect des citoyens français.
  • Limiter les écarts de salaires dans les entreprises : plafonner les écarts de salaire dans un rapport de 1 à 15 dans les entreprises publiques et privées afin de garantir une meilleure répartition des richesses au sein de l’entreprise.
  • Taxe sur les transactions financières : augmentation du taux à 1%
  • Suppression du CICE (Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi) : pour les grandes entreprises polluantes.
  • Taxer les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) et les entreprises étrangères fraudeuses : prononcer le droit français et récupérer l’argent dû au peuple français de la part des multinationales étrangères. De surcroît ne pas s’attacher les services d’un fraudeur fiscal tel que Facebook en qualité de collaborateur du fisc français surtout quand celui-ci à l’indécence de ne pas payer ses impôts correctement sur notre territoire. Cette collaboration est une honte pour la République française.

Vous avez aimé cet article et vous souhaitez vous aussi écrire un article sur O’Parleur.fr → Comment ça marche ?

Redimensionnement de la police
Mode de contraste