Raconte-mois ~ Juillet

Décryptage Juillet

Décryptage de la semaine

O’Parleur donne le César d’honneur au mois de Juillet. C’est Raconte-mois, la rubrique qui raconte l’origine des… mois (CQFD).

 

Un drôle de Jules

Juillet est le septième mois de l’année dans les calendriers julien[1] et grégorien[2]. C’est aussi le mois qui marque le début des grandes vacances chez nous. Sous le soleil, rien de nouveau. Oui, sauf que…

Décryptage Juillet
César, un sacré Jules ! (Statue par Nicolas Coustou, réalisée entre 1696 et 1700).

A l’origine, Juillet était le cinquième mois du calendrier romain et s’appelait Quintilis, qui signifie… le cinquième ! C’est Auguste qui décide de renommer le mois Iulius en l’honneur de Jules César. En effet, ce dernier, grand réformateur du calendrier, est né le 12 ou le 13 juillet, en 100 av. J.-C.[3]

 

Bis repetita placent (ou pas)

En France, le mois se nomme d’abord juignet, dérivé diminutif de juin, qui signifie le « petit mois de juin ». Cette dérivation s’explique peut-être par le fait que l’on regardait juillet comme une répétition de juin. Un « juin cadet », en somme[4].

Oui, mais deux « juin », ce n’était pas possible ! Même le principal intéressé l’affirme. (Astérix, Le Bouclier Arverne)

Juillet (vers 1213) se base sur le latin julius (mensis) (pour « mois de juillet Jules ») et juil (vers 1119)[5] pour remplacer progressivement juignet. Le mot latin, régulièrement employé dans les documents médiévaux, a lui-même contribué à la transformation de juignet (disparu au XVIe siècle) en juillet.[6]

Récemment, les vacanciers du mois de juillet ont reçu le nom familier de juillettistes (pluriel, 1969) par opposition aux aoûtiens.[7]

 

Juillet, rubis sur… delphinium

Derrière ce titre énigmatique se cachent les symboles de naissance du mois. La fleur de naissance de juillet est le delphinium, ou pied d’alouette.

Décryptage Juillet

Elle porte ce nom car ses fleurs luxuriantes rappellent la forme d’un dauphin. Symbolisant un cœur ouvert et l’affection ardente, elle représente aussi la légèreté dans le langage des fleurs[8].

La pierre de naissance de juillet est le rubis[9].

Décryptage Juillet

Dans l’Asie ancienne, on le considère comme le « roi des pierres gemmes » et on lui attribue des pouvoirs mystiques. Les anciens hindous observent un lien spirituel entre le rubis et le chakra de la racine, Muladhara[10] (représenté par une couleur rouge profond). Il éloignerait l’énergie négative, combattrait le mal, améliorerait la libido et traiterait les inflammations.

Dans certaines parties du monde, le rubis représentait la paix, l’harmonie et la puissance et dans d’autres, il était signe de bonne santé, de richesse, de sagesse et d’une vie sentimentale heureuse. À l’époque moderne, le rubis est fortement associé à la vitalité, à l’énergie et à la force physique. Et il en faut, pour bien profiter de ses vacances !

 

Voilà l’été ! (Encore)

Avant de nous quitter, nous vous souhaitons donc de bonnes vacances. Toutefois, nous ne vous abandonnons pas durant la période estivale. Dès la semaine prochaine, nous commençons une série de décryptages… estivaux (c’est bien, on suit !), pour vous accompagner tout au long de l’été. Juillettistes comme aoûtiens, vous pourrez continuer à nous lire entre deux siestes, baignades, cocktails, etc. C’est vraiment dur, la vie !

Hannibal LECTEUR, se repose sur ses lauriers en juillet

 

En bonus : on célèbre juillet avec In the Summertime Mungo Jerry (1970)

 

Notes et références – Juillet

[1]  Le calendrier julien est un calendrier solaire utilisé dans la Rome antique. Jules César l’introduit en 46 av. J.-C. pour remplacer le calendrier romain républicain. On l’emploie en Europe jusqu’à son remplacement par le calendrier grégorien à la fin du XVIe siècle.

[2] Le calendrier grégorien est un calendrier solaire conçu à la fin du XVIe siècle pour corriger la dérive séculaire du calendrier julien alors en usage. C’est le pape Grégoire XIII qui l’initie et l’adopte en 1582.

[3] Pourquoi l’une ou l’autre ? Officieusement, Jules César naît le 13 juillet, qui est aussi la date des ludi Apollinares. Il s’agit des jeux Apollinaires, institués à Rome en l’honneur d’Apollon. Pour éviter un chevauchement des deux célébrations, on décale donc la naissance de Jules César au 12 juillet. Source : Dion Cassius, Histoire Romaine 47, 18, 6.

[4] Tout comme on distinguait ces deux mois en ancien anglais en faisant précéder le même nom de l’épithète « le premier » et « le second ».

[5] Mot maintenu dans les parlers du Nord.

[6] Source : LE ROBERT, Dictionnaire historique de la langue française.

[7] Les congés scolaires annuels les plus longs ont lieu traditionnellement en été à partir de juillet car c’est la saison des récoltes et des fourrages, qui demandaient autrefois un apport important de main-d’œuvre agricole (notamment les enfants d’âge scolaire). Voir décryptage précédent.

[8] Prudence toutefois. Toutes les parties de la plante contiennent l’alcaloïde delphinine ainsi que d’autres alcaloïdes diterpéniques et sont très toxiques, provoquant des vomissements lorsqu’ils sont ingérés et même la mort à forte dose. À faible dose, des extraits de cette plante ont été utilisés en phytothérapie. Le jus des fleurs mélangé à de l’alun donne une encre bleue.

[9] Mais cela n’a pas toujours été le cas. En effet, avant 1912, on considérait que l’onyx et la turquoise étaient les pierres adéquates pour ce mois. Ce sont les Jewelers of America qui ont officiellement adopté le rubis pour juillet.

[10] Sanskrit selon IAST (International Alphabet of Sanskrit Transliteration) ; devanāgarī : मूलाधार qui signifie « le support du fondement ».

Retrouvez notre précédent Décryptage → Vacances