Décryptage Flagada

Bourget 2021 ~ Être flagada

Décryptage de la semaine

Pas de salon du Bourget cette année ? Pas de problème ! O’Parleur revient sur l’origine du mot flagada. Attachez vos ceintures et embarquez avec le décryptage du O’, la rubrique qui vole toujours plus haut !

Décryptage Flagada
O’Parleur vous propose un « salon du Bourget » pictural ! Le Mitsubishi K-15 « Kamikaze » (« Vent-de-Dieu »), piloté par Masaaki Iinuma et le navigateur Kenji Tsukagoshi (1900-1943). Il devient célèbre le 9 avril 1937 pour avoir volé de Tokyo à Londres en moins de 100 heures.

FLIC/FLAC/FLOC of the seagulls

Flagada est un terme récent, lié à l’aviation mais son origine étymologique est plus ancienne. En effet, il faut remonter en 1464 et à l’interjection flac, probablement influencée par le latin flaccus (cf. flaque). Cette onomatopée imite le bruit de l’eau qui tombe, d’un corps qui tombe dans l’eau ou à plat (1549, faire un flac).

On emploie également les interjections floc (vers 1480), d’où faire floc (XIXe siècle), et flic flac, qui suggère un clapotement (1646).

Décryptage Flagada
En voilà un qui n’a pas fait un flac, ni un flop ! En juillet 1909, la course pour être le premier à atteindre la Grande-Bretagne par les airs fait rage. Après l’échec d’Hubert Latham, Louis Blériot décolle à bord de son Blériot XI, le 25 juillet. Comme l’exige le Daily Mail (journal britannique à l’origine du concours), l’aviateur part à l’aube. Après 37 minutes, Louis Blériot atteint Douvres et devient le premier pilote à traverser la Manche.

Ramène ta fraise, flagada !

Flac fournit également le verbe flaquer pour « jeter violemment (un liquide) » (vers 1560) et « clapoter » (1583). Ces sens ont aujourd’hui disparu. Le verbe demeure néanmoins comme terme technique de pêche dans flaquer la morue pour « l’ouvrir et l’aplatir » (1872).

C’est ici que l’argot entre en scène. Le verbe flaquer signifie alors « déféquer » (1835), d’où flaquader (1876). Flaquader est resuffixé en FLAGADA ! qui signifie « merde ! » (1917).

Les aviateurs employaient l’interjection pendant la Première Guerre mondiale pour ne pas avoir à dire le mot de Cambronne. Par la suite, flagada passe de l’argot des Poilus à l’usage familier comme adjectif.

Il prend alors le sens de « mou, fatigué » (1936), avec l’influence de flasque[1]. Il conserve ce sens encore aujourd’hui.

Décryptage Flagada
Elle n’était pas flagada quand elle a obtenu le record de France féminin de durée de vol en 1929 (10h30). Marie-Louise Bombec, alias Maryse Bastié (1898-1952) établit également un record international féminin de durée avec 26 h 44. Le 2 mai 1930, Léna Bernstein lui reprend le titre avec un vol de 35h45. Mais pas pour longtemps. Maryse Bastié décolle à nouveau le 2 septembre 1930 au soir. Luttant jusqu’à l’épuisement contre le froid et le manque de sommeil, elle se pose le surlendemain après 37h55 de vol. Figurant parmi les pionnières du ciel, elle milita également pour le droit de vote féminin. Et dire qu’aujourd’hui, les scrutins peinent à mobiliser les foules…

 

L’affaire Pélican

Flagada connaît également un regain de popularité à la fin des années 80 grâce à… Disney ! Quiconque a grandi dans les années 80-90 (la meilleure période pour les dessins-animés) se rappelle de la Bande à Picsou (Duck Tales) en 1987.

Parmi les personnages, il y a Launchpad[2] McQuack, une création originale de la série. En français, ce pélican anthropomorphe se baptise – génie de la traduction – Flagada Jones ! Aventurier sans arche mais un peu perdu, il a la manie de tomber raide… en avion. En effet, le crash aérien n’a plus de secrets pour cet aviator qui n’est pas sans travers. Ce grand gaillard un peu maladroit demeure néanmoins un allié précieux pour Picsou et sa bande.

  • Berné par les Rapetou dans Héros à louer, il retourne la situation et les envoie en prison.
  • Il sauvera également le richissime canard du diabolique robot Armstrong. Les plans de la maléfique machine prendront l’eau, et elle avec !
Décryptage Flagada
Flagada Jones : il ne casse pas trois pattes à un canard, juste les avions !

Il deviendra par la suite l’assistant de Myster Mask (Darkwing Duck) et luttera contre le crime à Bourg-les-Canards ! Pour le coup, ce sont les bandits qui seront flagada !

Hannibal LECTEUR, y-a-t-il un pilote dans l’avion ?

 

En bonus : flagada, c’est un peu être comme un avion sans aile ! (Charlélie Couture, 1981)

 

Notes et références

[1] Source : LE ROBERT, Dictionnaire historique de la langue française.

[2] Launchpad signifie « rampe de lancement ».

Retrouvez notre précédent Décryptage → Anniversaire

Redimensionnement de la police
Mode de contraste