https://oparleur.fr/wp-content/uploads/2019/07/angelina-kichukova-AjaOjlImLjM-unsplash.jpg, Faire flanelle
Illustration de l'expression faire flanelle

Expression ~ Faire flanelle

Décryptage de la semaine

L’expression faire flanelle désigne un individu qui s’abstient de consommer dans un endroit propice à ce type de loisir. Celle-ci peut être également destinée à des personnes passives, se complaisant dans l’acte de ne rien faire.

En provenance du XIXème siècle, l’idiome faire flanelle est né d’une déformation du mot flâner en flanelle dans le but d’établir une comparaison douteuse entre la mollesse intrinsèque du tissu et celle d’un attribut sexuel masculin inutilisé. En effet, l’expression désignait initialement en argot les clients des maisons closes se contentant de converser avec les filles de joie sans pour autant consommer l’acte sexuel.

L’usage de l’idiome s’est par la suite étendu aux personnes qui refusent de consommer dans des lieux de consommation, comme par exemple un individu qui s’installe à la terrasse d’une brasserie pour ne rien commander ou une personne qui accapare le vendeur d’un magasin de longues heures pour finalement ne rien acheter.

Retrouvez notre précédent Décryptage → Tirer le diable par la queue

Redimensionnement de la police
Mode de contraste