bacchus, fils de Jupiter
Illustration de l'expression, se croire sorti de la cuisse de Jupiter

EXPRESSION ~ Se croire sorti de la cuisse de Jupiter

Décryptage de la semaine

Se croire sorti de la cuisse de Jupiter révèle une certaine complexion pour l’amour de soi-même ainsi qu’une forme de condescendance outrecuidante envers le commun des mortels.

Pourtant celui ou celle qui utilise cet idiome pour qualifier un comportement orgueilleux ou pour qualifier sa propre valeur (cas pathologique d’un ego qui ne passe plus les portes de Versailles), se doute trop peu souvent qu’il fait en réalité référence à la divinité romaine, Bacchus.

Dans la mythologie romaine Bacchus, alter ego de la divinité grecque Dionysos, est le fils né de Jupiter et de Sémélé, une simple mortelle. Junon, jalouse de cet enfant adultérin contraint par malice Jupiter à tuer son amante. Mais cette dernière rendant son dernier souffle portait encore en son sein le fruit chétif de leur accouplement extra-conjugal. Pour sauver son enfant, le dieu de la terre et du ciel retira par évulsion l’enfant du ventre de sa mère et le cousu à l’intérieur de sa propre cuisse et ainsi assurer le processus de gestation jusqu’à son terme. 

Il est bon de savoir que l’expression  se croire sorti de la cuisse de Jupiter que nous venons décrypter se décline également sous d’autres formes à l’étranger. En Argentine la locution utilisée est se croire le roi de Prusse ou en Angleterre croire qu’on est la moustache du chat

Retrouvez notre précédent Décryptage → L’écharpe d’Iris