Raconte-mois ~ Août

Décryptage Août

Décryptage de la semaine

O’Parleur vous comble de son auguste présence en août. C’est Raconte-mois, la rubrique qui raconte l’origine des… mois (CQFD).

 

Août of Africa Roma

Août est le huitième mois de l’année dans les calendriers julien[1] et grégorien[2]. L’été bat son plein, il fait beau, il fait chaud. Sous le soleil, rien de nouveau. Oui, sauf que…

A l’origine, il s’appelle sextilis car il s’agit du sixième mois de l’ancien calendrier romain. Août[3], son nom moderne, vient du latin populaire agustus, altération de augustus « mois d’Auguste ». Tout comme César et Juillet, il s’agit d’un hommage à l’empereur du même nom[4].

Décryptage Antonomase
Auguste, qui est aussi l’antonomase par excellence !

Le mot désigne alors en français le huitième mois de l’année, correspondant au cœur de l’été[5]. Au risque de surprendre, depuis 1990, un rapport sur les rectifications orthographiques recommande d’écrire… « aout » sans accent. Vous pouvez donc faire le test chez vous : écrivez-vous aout ou août ?

 

Récolte de… piqures ?

Août (avec accent pour moi) développe également un sémantisme lié au monde agricole. Ainsi, en français, il signifie aussi « récolte » (vers 1170) jusqu’au XVIIe siècle. Forcément, il sème quelques dérivés.

Les gens vont alors aoûter (verbe intransitif) pour « faire la récolte » (aoster, fin XIIe siècle)[6]. Naturellement, ils pratiquent cette activité durant l’aoûtage (1232) ou « temps des moissons » (Littré)[7]. Ce sont là ses dérivés les plus anciens.

Décryptage Août

Des travaux des champs, août glisse vers un autre champ sémantique, en phase avec les particularités de la saison.  Ainsi, il nous vient à l’esprit ce « parasite du plein été » dont on se passerait bien, j’ai nommé : (NDLR : le touriste ?) l’aoûtat[8].

De là, par allusion aux conditions de la vie moderne, notre mois donne le nom « aoûtien, aoûtienne » (vers 1965). Par opposition à juillettiste, il signifie « personne qui prend ses vacances en août » ou « qui reste dans une grande ville en août »[9].

 

Sous les pavots la plage ?

Forcément, quand on doit son nom à un empereur, il faut une fleur de naissance digne de ce nom ! Le glaïeul représente la force et l’intégrité morale. Rien d’étonnant quand on sait qu’il vient du latin « gladius », pour épée. Si sa tige en forme d’épée évoque les gladiateurs romains, ses fleurs romantiques sont capables de percer le cœur avec leur beauté. De ce fait, le glaïeul symbolise aussi l’engouement.

Décryptage Août

Août a une seconde fleur de naissance, qui tient le haut du pavot : le coquelicot. Rouge, il symbolise le plaisir. Blanc, c’est un don pour consoler quelqu’une d’une grande tristesse. Jaune, c’est un vœu de richesse et de succès.

Décryptage Août

Quant à sa pierre de naissance, il s’agit du péridot[10].

Décryptage Août
On le confond parfois avec l’émeraude à cause de sa couleur jaune-vert.

Connu depuis le deuxième millénaire avant J.-C., lorsque les Égyptiens l’on découvert[11], le péridot a la réputation d’éloigner le mal, de purifier l’esprit de la négativité (notamment l’envie) et de favoriser l’amitié. Aujourd’hui, on l’associe à la prospérité, la loyauté, l’amour, l’honnêteté, la fidélité et l’optimisme. Il prévient de la jalousie et réduit le stress, amenant l’harmonie. Tous les voyants sont donc au jaune-vert pour passer de bonnes vacances.

Avant de nous quitter, nous souhaitons une bonne reprise aux juillettistes et un bon départ aux aoûtiens (gare aux embouteillages). Quant à nous, nous continuons notre fil rouge estival avec des expressions qui fleurent bon l’été et la détente !

Hannibal LECTEUR, août of control

 

En bonus : Paris au mois d’août Charles Aznavour (1966) :

 

Notes et références – Août

[1]  Le calendrier julien est un calendrier solaire utilisé dans la Rome antique. Jules César l’introduit en 46 av. J.-C. pour remplacer le calendrier romain républicain. On l’emploie en Europe jusqu’à son remplacement par le calendrier grégorien à la fin du XVIe siècle.

[2] Le calendrier grégorien est un calendrier solaire conçu à la fin du XVIe siècle pour corriger la dérive séculaire du calendrier julien alors en usage. C’est le pape Grégoire XIII qui l’initie et l’adopte en 1582.

[3] Il apparaît d’abord sous la forme bisyllabique aüst (vers 1120), puis aoust ou oust (XIIe).

[4] Selon une légende, Auguste déplace un jour de février à août lorsque ce dernier est renommé en son honneur, en 8 av. J.-C. Comme juillet, mois de Jules César, compte 31 jours, il aurait désiré que son propre mois en compte autant. Il existe cependant des documents indiquant que l’irrégularité de février date d’avant la réforme julienne. Cette croyance erronée date de l’époque Sacrobosco, philosophe du XIIIe siècle.

[5] Mi-août « milieu de mois » (XIIe siècle) encore employé au début du XXe siècle, est aujourd’hui archaïque ou plaisant.

[6] D’où aoûté, -ée, adjectif spécialisé en arboriculture (1571). Il qualifie un végétal qui a subi l’aoûtage. Voir note ci-dessous.

[7] En jardinage, aoûtage signifie aussi « durcissement du bois des branches de l’année, avant l’hiver ».

[8] Mot régional attesté par écrit en français à la fin du XIXe siècle. En fonction des régions, il désigne un acarien, moustique, une libellule ou tout autre insecte volant qui pullule en cette saison.

[9] Source : LE ROBERT, Dictionnaire historique de la langue française.

[10] Ses pierres de naissance secondaires sont la sardonyx et le spinelle.

[11] De nombreux historiens pensent même que la fameuse collection d’émeraudes de Cléopâtre était en fait du péridot.

Retrouvez notre précédent Décryptage → Bikini